Voici une interprétation du texte Rézilians (en français « Résilience »).

Cette performance a été réalisée durant la soirée La Diversité en toutes lettres organisée par Fierté littéraire le 5 août 2022. Cette soirée a été animée par l’illustre Maguy Metellus et j’ai eu le plaisir de partager la scène avec Dimani Mathieu Cassendo, Marie Scholl-Dimanche et Miriame Gabrielle Archin.

Vidéo réalisée par TCF Vidéo.

Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo sur la page Facebook de Fierté littéraire. Rézilians commence à 12 minutes et 22 secondes.

Rézilians

An ké kriyé toutjan yo maré mwen

An ké pliyé toutjan yo tòdé mwen

An ké pliyé mè an pé ké lagé

Yo pé di Nèg kòlè, sé douvan mwen kalé !

Létanbouyé gadé sa ka pasé

Lérépondè kouté tanprisouplé

Ban’an konnyé ka-la, fè mizik-la sonné

Ban-mwen lévé lavwa pou pran fòs é kouraj

.

An ké kriyé toutjan yo maré mwen

An ké pliyé toutjan yo tòdé mwen

An ké pliyé mè an pé ké lagé

Yo pé di Nèg kòlè, sé douvan mwen kalé !

Dèpi nanninannan lanné pasé

Yo ka tchouyé é yo ka èksplwaté

Mi jòdijou nou vlé réparasyon

Yo ka mandé pasyans,

lagé kòd-la two rèd

Yo fè rasin dan lapwofitasyon

Fè lafòwtin dan désèspérasyon

Yo pa konprann nou té ké di asé

Yo bizwen diskité, calmement s’il-vous-plait !

.

Yo di a pa fòt a ponmoun alè

Mè yo sizé si tiban léritaj

Yo di a pa lapenn palé koulè

Mè yo enmé koulè lè sé divèwsité

Lagé kòd-la, Pasyans ja pèd lafwa

I lévé lanmen mè yo mété-y an tè

Yo di pa sav, nou ka di, yo pa tann

Mi yo toujou sizé, ès sé vlé yo pa vlé ?

.

An ké kriyé toutjan yo maré mwen

An ké pliyé toutjan yo tòdé mwen

An ké pliyé mè an pé ké lagé

Yo pé di Nèg kòlè, sé douvan mwen kalé !

Létanbouyé gadé sa ka pasé

Lérépondè kouté tanprisouplé

Ban’an konnyé ka-la, fè mizik-la sonné

Ban-mwen lévé lavwa pou pran fòs é kouraj

W.P.

Résiliance

Je crie même lorsqu’on m’attache

Je plie même lorsqu’on me tord

Je plie, mais ne briserai jamais

Dites ce que vous voulez de moi, je continue d’avancer !

Tanbouyés regardez ce qu’il se passe

Répondeurs écoutez, s’il-vous-plait

Je vais faire résonner le son du ka

Je vais projeter ma voix pour me donner de la force et du courage

Je crie même lorsqu’on m’attache

Je plie même lorsqu’on me tord

Je plie, mais ne briserai jamais

Dites ce que vous voulez de moi, je continue d’avancer !

Cela fait des temps immémoriaux

Qu’iels tuent et exploitent

Aujourd’hui, nous voulons des réparations

Mais iels nous demandent d’être patient-es,

C’est trop dur de perdre le contrôle

Iels se sont développé-es sur le dos des autres

Ont prospéré grâce à notre désespoir

Iels ne pensaient pas que nous dirions stop

Maintenant, iels veulent discuter, mais en surveillant notre ton !

Iels disent que ce n’est pas la faute de nos contemporain-es

Mais iels trônent sur les vestiges du passé

Iels disent qu’on ne doit pas parler de couleurs

Mais aiment bien en parler de manière dépolitisée

Lâchez donc la corde, Patience n’en peut plus

Elle a obtempéré mais on l’a quand-même tuée

Iels disent que c’est juste une question de méconnaissance, donc nous expliquons, mais iels n’entendent toujours pas

Et rien ne change, est-ce plutôt de la mauvaise volonté ?

Je crie même lorsqu’on m’attache

Je plie même lorsqu’on me tord

Je plie, mais ne briserai jamais

Dites ce que vous voulez de moi, je continue d’avancer !

Tanbouyés regardez ce qu’il se passe

Répondeurs écoutez, s’il-vous-plait

Je vais faire résonner le son du ka

Je vais projeter ma voix pour me donner de la force et du courage

W.P.